top of page

Être multitâche, une vraie puissance ou un gros mythe coûteux ?



Etre multitâche mythe ou réalité?
Le multitâche conscient

Vous pensez pouvoir jongler avec plusieurs tâches comme un pro du cirque ?

Détrompez-vous, votre cerveau n'est pas un artiste de cirque ! Nous avons tous entendu dire que nous pouvons réaliser plusieurs tâches en même temps. Techniquement, c'est vrai.

Le cerveau traite les informations en série grâce à notre mémoire de travail, mais il est tout de même limité. Chaque information doit passer par un goulot d'étranglement pour éviter d’être débordé et que l’on nomme "l'attentional bottleneck". Bref, un goulot d’étranglement.



Ne pas confondre être multitâche et la concentration
Multitâche un jour, multitâche toujours?

Donc oui, faire deux tâches est possible. Prenons un exemple simple : boire en écoutant de la musique. Bon, ici, je mélange intentionnellement une tâche qui demande de l'attention avec une tâche automatique. Ce n'est pas vraiment ce dont je parle quand j’évoque le multitâche.


En tant que préparateur mental, je travaille avec mes clients sur les automatismes pour réduire les coûts énergétiques du cerveau, (Notre cerveau est suffisamment « faigniasse » pour nous faire économiser constamment de l’énergie), et cela permet de multiplier des actions communes sans trop d'effort. Mais ce qui m'intéresse dans cette partie de l'explication, c'est d'arrêter de penser, (oui, oui), que l'on peut être efficace en menant de front plusieurs tâches conscientes en même temps. Vous voulez que je répète ?


Cessons de multiplier des taches qui peuvent se faire groupées
Une vie organisée est une vie sans surcharge mentale

En réalité, lorsque nous faisons plusieurs tâches conscientes, nous passons toujours d'une tâche à une autre sans forcément nous rendre compte de la dépense énergétique du cerveau. Ce phénomène, que l'on nomme le "Task Switching", est notre flexibilité cognitive qui nous permet de nous adapter de façon efficace à traiter des tâches en même temps.


Mais, entre plusieurs tâches, à chaque fois, nous perdons des informations car c'est notre mémoire de travail qui prend le relais. Donc, faire plusieurs tâches en même temps, c'est être moins précis, et ça augmente notre taux d'erreur d'exécution.



Prenons conscience de notre puissance
Bon ok, j'arrête demain!

Voilà pourquoi, dans mes accompagnements, nous travaillons à cultiver le détail des actions à mettre en œuvre en fonction des objectifs. Je vous initie à la culture du détail qui fait toujours une différence. Une tâche après l'autre. La qualité d'un performer, c'est d'optimiser son temps et son efficience en ne menant que peu de tâches en même temps.

Une des solutions est de découper vos tâches, les faire séparément et toujours finir ce que vous avez commencé. Vous verrez, vous serez beaucoup plus performant.


Alors ? Toujours convaincu que vous pouvez tout gérer en même temps ?

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page